Site: 35, Rue Étienne Dolet, 75020 Paris.

Aung San Suu Kyi

Femme politique, Dissidente ( * 1945 Rangoon, Birmanie)

Ecouter le résumé de la biographie!


L‘enfance et la jeunesse d‘Aung ont été marquées par le combat politique. Son père, Aung San, a conduit, le Myanmar, alors colonie britannique, vers l’indépendance, avant d’être assassiné en 1947 par des opposants politiques. À partir de 1960, Aung grandit en Inde, où sa mère est envoyée en tant que première femme ambassadrice. Après des études en Angleterre, elle se marie avec le britannique Michael Aris, avec qui elle a deux enfants.

En 1988, elle retourne vers son pays natal en raison de la santé de sa mère. Elle est alors témoin d´un changement de pouvoir au sein du régime militaire. Elle rejoint une résistance démocratique flamboyante - qui marquera le début de sa carrière politique - mais qui sera réprimée dans le sang. C’est ainsi que se fonde le parti pacifique « Ligue nationale pour la démocratie » (LND), dont Aung San Suu Kyi prend la Direction. Les élections parlementaires de 1990 gagnées par la LND ne sont pas reconnues par le régime militaire et Aung est arrêtée: elle passe plus de 15 années en résidence surveillée. Elle refusera les offres répétées du gouvernement à quitter le territoire, consciente qu’il lui serait alors impossible de revenir. Elle est absente pour la remise du prix Nobel de la paix, qui lui est attribué en 1991. Les visites de sa famille ne sont que rarement autorisées; elle revoit son mari pour la dernière fois en 1995, avant que celui-ci ne décède en 1999.

Elle est finalement libérée le 13 novembre 2010. Elle souhaite se porter candidate à la Présidence en 2015, mais pour cela, la Constitution doit changer.